Programme pour la promotion des énergies renouvelables, de l'électrification rurale et de l'approvisionnement durable en combustibles domestiques
Accueil » Documentation » Foyers améliorés » Mission de formation sur le foyer Rocket à Ouagadougou

Mission de formation sur le foyer Rocket à Ouagadougou

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet FASEN (Foyers Améliorés Sénégal), en sa partie « Recherche/développement de Foyers Améliorés », une mission s’est rendue à Ouagadougou du 19 au 25 février 2006, afin de former des artisans sénégalais sur la construction d’un nouveau type de foyer amélioré, le Rocket.

La mission a participé à des séances de formation théorique comme pratique sur la construction et l’utilisation de différents foyers Roquet. Tous les documents présentés pendant l’atelier ainsi que toutes les photos prises par les participants ont été compilés sous forme de CD pour permettre un transfert de technologie.

Ont participé à la mission :

  • Johannes OWSIANOWSKI, stagiaire au FASEN et accompagnateur de la délégation sénégalaise à cet atelier.
  • Momar SALL, artisan à Dakar et secrétaire Général du GIE Foyer Améliorés, SENEGAL.
  • Mamadou SECK, artisan à Saint Louis, SENEGAL.
  • Lamine SAMBA, potier à Sébikotane, SENEGAL.
  • Mamadou GAMOU, artisan à Kaolack, SENEGAL.
  • Maguette NDIAYE, artisan professeur au Centre de formation professionnelle à Ziguinchor, SENEGAL.

La mission s’est déroulée conjointement avec les autres projets foyers améliorés du Burkina Faso, du Mali et du Bénin. En effet, La GTZ en Allemagne a souhaité que les projets « foyers améliorés » des quatre pays francophones de la sous-région harmonisent sensiblement leurs activités, dans le but d’éviter la redondance.

C’est dans ce cadre que le PREDAS-CILSS (Programme régional des énergies domestiques et Alternatives au Sahel - Comité Inter-Etat de Lutte contre la Sècheresse dans le Sahel) s’est proposé d’organiser une formation pour des artisans issus des quatre pays francophones sur un foyer (Le Rocket) encore inconnu dans la sous-région. La formation s’est déroulée sur le domaine de l’IRSAT (Institut de Recherche en Sciences Appliquées et Technologiques) avec la participation de l’EAP (United States Environmental Protection Agency).

Contact | À propos | Plan du site