Programme pour la promotion des énergies renouvelables, de l'électrification rurale et de l'approvisionnement durable en combustibles domestiques
Accueil » Actualités » Le BRADES, entreprise basée à Saint-Louis du Sénégal, lauréat du "SEED Awards" 2011

Le BRADES, entreprise basée à Saint-Louis du Sénégal, lauréat du "SEED Awards" 2011

Le 29 mars 2012, s’est déroulée à Prétoria (Afrique du Sud), la cérémonie de remise du Prix SEED à l’occasion du symposium sur l’Economie Verte du SEED. Le Bureau de Recherche/Action pour le Développement Solidaire au Sénégal (BRADES), entreprise spécialisée dans le biocharbon et partenaire du PERACOD figure parmi les heureux lauréats.

Le 29 mars 2012, l’Initiative SEED a remis le Prix SEED aux lauréats à Prétoria, en Afrique du Sud, lors du symposium sur l’Economie Verte du SEED suite à l’annonce des résultats par l’ONU le 15 décembre 2011. L’Initiative SEED – abritée par le Centre mondial de Surveillance pour la Conservation du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE-WCMC) – est un partenariat mondial des actions entreprises sur l’économie verte. En aidant les entrepreneurs à développer leurs activités, l’Initiative SEED vise à stimuler les économies locales, à s’attaquer à la pauvreté et à améliorer les moyens d’existence, tout en favorisant l’utilisation durable des ressources et des écosystèmes.

Les Prix annuels internationaux SEED, qui font partie de l’Initiative SEED, célèbrent les entrepreneurs sociaux et environnementaux inspirés dont les entreprises locales créées dans les pays en développement peuvent contribuer à répondre aux défis en matière de développement durable. Suite à l’appel à propositions de 2011, des dossiers de candidatures ont été reçus de 76 pays, illustrant les initiatives collaboratives d’organisations non gouvernementales, de groupes de femmes et de jeunes, d’organisations du travail, d’autorités publiques, d’agences internationales et du monde universitaire. La plupart des candidatures ont concerné les secteurs agricoles et du développement rural, l’énergie et les changements climatiques ainsi que la gestion des écosystèmes et la diversité biologique. De nombreuses autres candidatures ont visé le développement des micro-entreprises, les applications en matière de TI ainsi que l’éducation et la formation.

Sur plus de 400 candidats, seules 35 entreprises sociales et environnementales remarquables, principalement d’Afrique, ont été sélectionnées pour leur innovation, pour leur potentiel de croissance et pour l’aide qu’elles peuvent apporter pour relever les défis du développement durable dans une économie en développement ou émergente. Les gagnants ont été élus par un jury d’experts internationaux indépendants du SEED. Parmi ces gagnants figure l’entreprise BRADES, une structure créée depuis fin 2007 à Saint-Louis du Sénégal par Mr Nthié DIARRA qui en est le Directeur. Le BRADES est une entreprise familiale de type semi-artisanal dont l’objectif principal est la production et la commercialisation du biocharbon fabriqué à partir de résidus de charbon de bois et d’argile dont le compactage s’effectue au moyen d’une machine électrique appelée Rotor Press.

Ce succès est le résultat d’un long partenariat avec divers acteurs à savoir la GIZ à travers le PERACOD avec qui le BRADES a signé un Partenariat Public Privé depuis 2008 pour le développement de la filière biocharbon grâce à une assistance financière, technique et pédagogique, le Crédit Mutuel du Sénégal (CMS) pour l’obtention d’un crédit, l’Inspection Régionale des Eaux et Forêts de Saint-Louis pour un appui institutionnel et l’Union Nationale des Exploitants Forestiers du Sénégal sur le plan des approvisionnements en matières premières.

Les lauréats du Prix SEED se verront offrir un ensemble d’initiatives d’appuis adapté sur mesure à leur entreprise, l’accès à l’expertise et à l’assistance technique pertinentes ainsi qu’une exposition au niveau national et international lors des conférences et par le biais des partenaires et associés de SEED.

Ainsi, suite à l’obtention du Prix SEED, le BRADES pourra accroître sa visibilité tant au niveau national qu’international et aussi renforcer ses capacités pour augmenter ses performances dans le domaine social, économique et environnemental. En définitive, avec la mise en œuvre des initiatives susmentionnées, la suppression de la subvention sur le gaz butane et la possibilité d’exploiter d’autres ressources bio-massiques comme le typha, les résidus agricoles etc.., le BRADES est en mesure de s’agrandir et de servir de référence en tant que PME au service du développement durable.

Lauréats du Prix SEED en Afrique du Sud

Contact | À propos | Plan du site