Programme pour la promotion des énergies renouvelables, de l'électrification rurale et de l'approvisionnement durable en combustibles domestiques
Accueil » Documentation » Électrification rurale » Etude de faisabilité technico-économique de la filière photovoltaïque raccordée réseau au Sénégal

Etude de faisabilité technico-économique de la filière photovoltaïque raccordée réseau au Sénégal

Peracod

Au jour d’aujourd’hui, le plus grand challenge de l’Afrique de l’Ouest est d’atteindre un taux de croissance lui permettant de faire face à cet épouvantable fléau que représente la pauvreté. Depuis la fin des années 1970, les pays de la sous région ont donc essayé de mettre en place des plans d’ajustement engendrant des réformes dans les secteurs clé des pays.

L’accès à l’énergie des populations représentant un moteur fort de développement, le secteur de l’électricité n’y a pas échappé. Depuis les années 1990, la Côte d’Ivoire suivie par le Sénégal, le Mali, la Gambie et le Bénin ont donc entamé de grandes réformes : Le Sénégal a ainsi tenté de privatiser depuis 1998, la société d’Etat SENELEC (chargée de la production, du transport et de la distribution de l’énergie électrique sur tout le territoire de la république du Sénégal), ouvert son marché aux producteurs indépendants, mais aussi décidé de faire des énergies renouvelables, un générateur de développement du pays.

Ainsi, une Stratégie Nationale de Relance des Energies Renouvelables pour la Lutte contre la Pauvreté a été établie, identifiant des objectifs énergétiques clairs pour chaque filière renouvelable.

Plusieurs acteurs interviennent pour appuyer les propositions qui ont été faites. Le programme PERACOD (Promotion de l’Electrification Rurale et de l’Approvisionnement Durable en Combustibles Domestiques) en fait partie. Ce dernier intervient dans le domaine de l’énergie et de la foresterie au niveau des zones prioritaires de la coopération allemande. C’est un programme sectoriel de la coopération sénégalo-allemande agissant en tant que prestataire de service et mandaté par le BMZ (Ministère Fédéral de la Coopération Economique et du Développement). En même temps ce programme apporte une contribution au niveau national en tant qu’appui conseil au niveau des Directions de tutelles que sont la Direction de l’Energie (DE) et la Direction des Eaux et Forêts (DEFCCS), ainsi qu’au niveau de l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale (ASER). Le Programme comporte trois composantes, à savoir une composante « Planification Energétique Nationale », une composante « Combustibles Domestiques et Aménagement Participatif des Forêts » et une composante « Electrification Rurale », qui a été chargée de mener une étude de faisabilité sur la filière photovoltaïque raccordée réseau, étude qui est synthétisée dans ce document.

Cette étude a été réalisée sur 6 mois et se scinde en trois étapes :

  • L’étape initiale, prévue sur une durée de 4 semaines, prévoyait d’étudier l’existant européen en matière de photovoltaïque raccordé réseau.
  • La seconde étape, consistant à élaborer des gammes de puissance photovoltaïque était prévue sur 10 semaines.
  • La troisième étape, consistant à analyser économiquement la solution photovoltaïque raccordée réseau était prévue sur 10 semaines.

Contact | À propos | Plan du site