Programme pour la promotion des énergies renouvelables, de l'électrification rurale et de l'approvisionnement durable en combustibles domestiques
Accueil » Documentation » Électrification rurale » Appui à la définition des stratégies de mise en œuvre d’une politique d’énergie rurale productive

Appui à la définition des stratégies de mise en œuvre d’une politique d’énergie rurale productive

Ivan Cyphelly, Alternativas CMR, S.L

La finalité de toute implantation énergétique décentralisée est de toute évidence de faire émerger en milieu rural une structure productive fiable et abordable économiquement afin de pouvoir générer des revenus stables.

Au début, le rôle dévolu aux énergies renouvelables dans ce contexte semblait idéal, vu que les sources en sont apparemment gratuites (vent, soleil, vagues etc) et qu’il suffisait donc de créer des structures administratives (organisation et finances) pour mettre en place un processus auto-géré qui pourvoierait à l’investissement initial et au recouvrement des faibles charges récurrentes.

Mais rien (ou presque rien) n’a bougé dans ce domaine en plus d’une décennie, si bien qu’il faut accepter qu’il manque – entre autres choses – un binôme essentiel : la technique adaptée et sa philosophie d’application.

Pour de multiples raisons, cette technique ne peut se « récolter » au moyen d’appels d’offres même très alléchants – notamment en photovoltaïque, qui est la voie la plus prometteuse en Afrique – car il n’existe pas hors pompage un seul embryon d’élément ou de concept directement implantables en brousse (si ce n’est sur la base d’onduleurs de puissance couplés à des machines à courant alternatif, ce qui déboucherait sur des prix exorbitants tant par le convertisseur lui-même que par la dimension du générateur suite à un plus faible rendement) ; en conséquence il n’existe pas non plus de procédures d’implantation et de formation s’y référant.

Contact | À propos | Plan du site